Prêt immobilier étudiant : est-ce possible ?

Prêt immobilier

Obtenir un prêt étudiant pour financer ses études est aujourd’hui relativement simple. 

Toutefois, contracter un crédit immobilier est une autre paire de manches, surtout lorsque l’on ne touche pas de revenus réguliers. En général, investir dans l’immobilier est réservé à des profils plus “installés”. 

Pourtant, il demeure possible pour un jeune en études supérieures d’emprunter, même si les démarches sont plus longues. 

Oui, il est possible de souscrire un prêt immobilier étudiant et voici comment ! 

Auprès de qui demander un prêt étudiant pour acheter un logement ? 

En 2021, nombreuses sont les banques à proposer des solutions pour devenir propriétaire en étant étudiant. 

Pour toucher, un crédit immobilier étudiant, l’emprunteur doit :

  • Être âgé(e) de moins de 28 ans ;
  • Préparer un diplôme reconnu par l’État. 

Pour pouvoir contracter un emprunt auprès d’une banque, il est préférable de présenter un profil solide : 

  • Des revenus réguliers (CDD étudiant, CDI étudiant, etc)
  • Un taux d’endettement n’excédant pas 35% comme pour un prêt classique. 
  • Un apport personnel (même si pas obligatoire) d’au moins 10% du prix d’acquisition du bien pour rassurer les créanciers. L’absence d’apport n’est cependant pas rédhibitoire, les jeunes n’ayant pas forcément le temps de se constituer un capital. 

Si le jeune qui souhaite emprunter ne touche pas de revenus réguliers, alors des membres de sa famille proche peuvent se porter caution. En effet, avoir un garant pour un achat immobilier est une condition sine qua non dans cette situation. 

Enfin, les banques sont plus enclines à accorder un prêt étudiant immobilier si l’emprunteur présente des possibilités financières favorables (études très qualifiantes, évolutions dans son futur emploi…) 

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre banque ou faites appel à un courtier spécialisé.

Le prêt immobilier étudiant : quel montant et quelle durée de remboursement ?

Grâce au prêt immobilier réservé aux étudiants, l’emprunteur peut toucher un montant allant de 1500 € à 45 000 €. Cette somme peut venir compléter un autre crédit afin de financer l’achat du bien. 

Pour ce qui est de la durée de remboursement, celle-ci n’excède pas 9 ans. Plusieurs options sont possibles :

  • Remboursement différé total : le remboursement des échéances débute dès la fin des études ;
  • Remboursement différé partiel : le remboursement des intérêts se fait dès la souscription du prêt. Le capital est soldé à la fin des études ;
  • Remboursement des échéances immédiates : le remboursement des échéances commence dès la souscription du prêt (intérêts et capital).

À savoir : la somme accordée par la banque peut également être utilisée pour un autre projet. En effet, elle n’est pas obligatoirement affectée à un projet immobilier.

Crédit immobilier étudiant : quelles sont les garanties demandées par les banques ? 

Faire un prêt étudiant pour acheter un logement  nécessite quelques garanties :

  • Une hypothèque : un bien est saisi par la banque si l’emprunteur ne respecte pas son engagement. 
  • Des garants : des membres de la famille proche comme les parents ou les grands-parents. 
  • Un privilège de prêteurs de deniers : il s’agit d’une garantie qui permet à la banque de saisir le bien pour lequel on emprunte en cas de difficulté de paiement afin d’être indemnisée en priorité.

Pour les étudiants présentant un profil peu risqué, il existe des organismes de caution. 

Grâce à leur garantie, les emprunteurs peuvent profiter d’un prêt immobilier dont le paiement des échéances est garanti en cas de non-remboursement du crédit. 

Chaque banque dispose de son propre organisme de caution : SACCEF pour la Caisse d’Epargne, CAMCA pour le Crédit agricole, CMH pour le Crédit Mutuel, etc. 

Quelles alternatives au prêt immobilier étudiant ?

Il existe plusieurs solutions alternatives pour acheter un bien immobilier quand on est jeune et sans revenus réguliers :

  • Acheter en indivision avec ses parents ; 
  • Acheter en SCI avec ses parents ou un proche ;
  • Souscrire un prêt pour étudiant garanti par l’État : ce type de prêt est alloué sans conditions de ressources et peut aller jusqu’à 15 000 €.

Pour trouver la meilleure solution de financement quand on est étudiant, nous conseillons vivement de faire appel à un courtier spécialisé. 

Vous souhaitez en savoir plus sur le prêt immobilier étudiant ? 

Choisissez d’être accompagné dans toutes vos démarches administratives et mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser vos projets.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Et si on parlait de vos attentes ?

Demandez à être recontacté(e) par visioconférence ou téléphone gratuitement et sans engagement.