Acheter sa maison ou son appartement, c’est le projet de toute une vie. C’est pourquoi de nombreux profils d’emprunteurs demandent chaque année un crédit immobilier. 

La condition sinequanone ? Être majeur et pouvoir justifier d’un dossier solide. 

Mais dans les faits, l’âge peut parfois jouer dans l’octroi du crédit tant désiré. En effet, plus nous gagnons des années, plus il est difficile d’obtenir un prêt pour financer ses projets.

Dans ce cas, jusqu’à quel âge peut-on emprunter pour un bien immobilier ? 

Quel est l’âge idéal pour emprunter ? 

D’un point de vue légal, il n’existe juridiquement aucune limite d’âge pour contracter un prêt dans le cadre d’un projet d’achat immobilier. Néanmoins, les conditions d’obtention du crédit varient. 

Peut-on emprunter à 25 ans ? 

Pour les banques, les jeunes présentent un profil solide mais surtout sécurisant. 

Bien qu’un emprunteur de 25 ans soit souvent primo-accédant et au début de sa carrière professionnelle, ses perspectives d’évolution comptent dans l’évaluation de son profil. 

Par exemple, s’il travaille dans un secteur dynamique et dispose déjà de revenus confortables, il a de plus grandes chances de voir son dossier validé. 

De plus, il sera toujours plus facile pour un jeune emprunteur de négocier son taux de crédit immobilier. 

Peut-on emprunter après 60 ans ? 

En théorie, il est relativement facile d’emprunter jusqu’à 65 ans. En effet, l’âge ne devrait pas être un problème mais la solvabilité, elle, est dûment examinée. 

En revanche, il est bien plus difficile – mais pas impossible – d’obtenir un prêt immobilier passé 75 ans. Dans le cas où un crédit est octroyé, c’est selon des conditions bien spécifiques. 

En effet, les banques ne sont pas toujours rassurées quant aux profils seniors, du fait des maladies pouvant apparaître avec la vieillesse. De ce fait, l’assurance emprunteur peut être un frein à l’octroi du crédit, pour les banques. 

Emprunter après 65 ans : comment s’y prendre ?

Dans les faits, même en étant très âgé, il n’y a pas d’âge limite pour emprunter. 

Passé 65 ans, le mieux est de se tourner vers des contrats seniors, dont la couverture peut aller jusqu’à 90 ans. 

Assurance emprunteur

Les banques ne proposent pas de contrat d’assurance prêt immobilier aux plus de 65 ans. 

L’emprunteur senior doit donc compter sur la délégation d’assurance et souscrire un contrat d’assurance individuel (=/= contrat collectif) en mettant l’accent sur la garantie décès-invalidité. 

Le prix de l’assurance est fixé à un taux de crédit de plus d’1% et dépend de l’état de santé général.

Pour déterminer les mensualités à payer chaque mois, les banques soumettent les emprunteurs à un questionnaire de santé. Les critères sont les suivants :

  • Le fait d’être fumeur / non-fumeur ;
  • Le fait d’avoir des maladies chroniques ou non ;
  • Des antécédents de santé personnels ou familiaux ;
  • Etc. 

Selon les réponses données, la banque se réserve le droit d’alourdir les versements mensuels. 

Somme maximale

Nous conseillons généralement, et ce, pour tous les profils, d’utiliser un simulateur de prêt immobilier afin de calculer ses capacités d’emprunt. 

Légalement, le taux d’endettement maximum à ne pas dépasser va de 33% à 35% selon les établissements. Toutefois, il est possible de déroger à cette règle sous certaines conditions. 

Jusqu’à quel âge peut-on emprunter pour son projet immobilier ? Tout dépend des conditions proposées par les organismes créditeurs. 

C’est pourquoi nous vous conseillons de bien vous entourer pour comprendre et comparer les offres des établissements bancaires. 

Nos experts vous renseignent et vous aident à trouver les meilleures opportunités pour emprunter en toute sérénité.