Combien coûte un courtier en prêt immobilier ?

Prêt immobilier

Aujourd’hui, près de 35 % des financements immobiliers se font grâce à l’intervention d’un courtier. En effet, les Français désirent obtenir plus rapidement et plus simplement la meilleure offre de crédit. 

Cela est particulièrement vrai pour les primo-accédants, qui sont quant à eux 60 % à avoir recours à un expert en courtage immobilier. Mais, au fait, combien coûte un courtier en prêt immobilier ? 

Comment est rémunéré un courtier en prêt immobilier ?

Tout d’abord, un courtier immobilier traditionnel ne perçoit sa rémunération que si vous obtenez l’offre de prêt. Aussi, il ne peut exiger aucune avance ou acompte de votre part. Si l’offre de prêt ne vous convient pas, vous ne lui devez donc rien. 

En effet, les courtiers travaillant en agence sont soumis à des règles strictes concernant la transparence de leurs tarifs, qui comprend les frais de courtage ainsi que la manière dont ces derniers sont calculés. En d’autres termes, vous êtes prévenus à l’avance de ce que vous devez payer. 

Ainsi, les honoraires des courtiers s’élèvent entre 1 % et 2 % du montant emprunté par leurs clients. Il peut également s’agir d’honoraires forfaitaires, compris en général dans une fourchette entre 950 et 1500 €

À savoir que la rémunération des courtiers comprend également des commissions émises par les banques, qui les considèrent comme des apporteurs d’affaires. Cette rémunération correspond à un petit pourcentage de leur prêt (de 0,5 % à 0,8 %) plafonné en moyenne à 3000 €. 

Quels sont les avantages à faire appel à un courtier immobilier ?

Faire appel à un courtier immobilier pour trouver la meilleure offre de prêt est à la fois un investissement, mais aussi un choix stratégique. 

En effet, les experts en courtage connaissent la réalité du terrain et l’état du marché immobilier, ce qui leur permet de prendre en charge non seulement le montage de votre dossier, mais aussi les recherches d’offres et les négociations. 

Parce qu’il travaille en étroite collaboration avec les banques, il bénéficie de meilleures conditions tarifaires qu’un particulier. De plus, il facilite le travail du banquier en s’occupant de votre dossier, ce qui fait de lui un interlocuteur de confiance pour les organismes de crédit. 

Certes, travailler avec un courtier immobilier présente un coût. Mais les frais de courtage sont moindres comparés aux économies réalisées grâce à l’intervention d’un expert. 

Celui-ci peut faire baisser le taux d’emprunt de 0,2 % à 0,3 % pour les profils standards et à 0,5 % à 0,6 % pour les primo-accédants ayant un profil solide. 

Gardez à l’esprit que votre courtier négocie vos frais de banques et met tout en œuvre pour réduire, voire supprimer les indemnités de remboursement anticipé. 

Existe-t-il des alternatives gratuites aux courtiers immobiliers ?

En théorie, la prestation d’un courtier demeure gratuite si son accompagnement n’a pas été concluant. Mais il existe de véritables courtiers “gratuits” qui ne facturent pas leur client, mais se rémunèrent uniquement via la commission de la banque. 

Il peut s’agir d’une alternative préférable aux courtiers traditionnels, mais éventuellement avec une qualité moindre côté conseil et suivi. 

Autrement, il est également possible d’avoir recours à des courtiers de mise en relation (ou site de mise en relation) qui peuvent vous proposer une liste d’offres potentielles. 

Ces comparateurs n’analysent pas les spécificités de votre dossier, seulement des éléments généraux et ne proposent pas de service d’accompagnement ou de négociation. 

À vous, donc, de monter votre dossier avec votre banquier pour espérer obtenir un taux avantageux. 

Mais, au fait, combien coûte un courtier en prêt immobilier chez Solution Prêt ?

Nos experts vous renseignent et vous aident à trouver les meilleures opportunités pour emprunter en toute sérénité.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Et si on parlait de vos attentes ?

Demandez à être recontacté(e) par visioconférence ou téléphone gratuitement et sans engagement.