Comment calculer son crédit immobilier en 2022 ?

Prêt immobilier

Se lancer dans un projet immobilier en 2022, c’est toute une aventure. En effet, le marché a beaucoup évolué depuis le début de la crise sanitaire et les conditions d’octroi de prêt ont, elles aussi, quelque peu changé. 

Capacité d’emprunt, taux d’intérêts, apport personnel, frais annexes… On vous explique comment calculer son crédit immobilier sans se tromper. 

Connaître sa capacité d’emprunt et son taux d’endettement

Avant de vous lancer à la conquête du bien de vos rêves, il convient tout d’abord de faire le point sur votre situation. Et pour ce faire, vous devez être en mesure de déterminer : 

  • Votre capacité d’emprunt : soit le rapport entre vos revenus et vos charges, aussi appelé taux d’effort. Attention, la capacité d’emprunt ne doit pas être confondue avec la capacité d’achat qui elle désigne le coût global d’une opération d’achat immobilier. 
  • Votre taux d’endettement : actuellement fixé à 35 % maximum, il ne peut légalement être dépassé sous peine de mettre en péril votre budget mensuel. Les organismes de crédit y veilleront lors de l’étude de votre dossier. 

Une première étude de votre capacité d’emprunt auprès d’une banque ou bien même d’un courtier spécialisé devrait vous permettre de déterminer le montant des mensualités à prévoir dans le cadre d’une demande de prêt.

Prendre en compte l’ensemble des frais liés au prêt

On parle ici bien évidemment des frais d’achat immobilier que les futurs propriétaires ont tendance à oublier. 

Le coût d’emprunt

S’il dépend de l’apport personnel fourni, de la durée du prêt, mais aussi du taux d’intérêt de celui-ci, le coût d’emprunt comprend : 

  • Les frais de dossier ;
  • L’assurance emprunteur ;
  • Le coût des garanties (hypothèque, caution) ;

Les frais de notaire

Aussi appelés frais d’acquisition, les frais de notaire comprennent : 

  • Des taxes et impôts, notamment les droits de mutation ;
  • Des droits d’enregistrement et de gestion ;
  • La rémunération de votre notaire sous forme d’émoluments (environ 1 % de la transaction due). 

Les frais d’agence immobilière

Si vous avez fait appel à un agent immobilier pour l’acquisition de votre logement, alors vous devrez vous acquitter d’une somme allant de 1 à 7 % du prix de vente. Bien entendu, le montant des frais d’agence dépendra de la prestation fournie. 

Inclure les différentes sources de financement possibles

Calculer son crédit immobilier implique aussi de prendre en considération les pistes de financement disponibles. 

L’apport personnel est bien sûr un indispensable pour pouvoir établir son budget et doit dans l’idéal représenter 20 % du prix global du projet. 

Si l’apport personnel est insuffisant, il est possible de le compléter avec des aides comme : 

  • Le prêt Action Logement ou Prêt Accession ;
  • Le prêt à Taux Zéro (PTZ) ;
  • Le prêt Accession Sociale (PAS) ;

Faire une simulation en ligne

Lors de votre demande de prêt, deux éléments seront considérés comme essentiels : la durée de l’emprunt souhaitée ainsi que vos revenus. 

Pour avoir une première estimation du calcul de votre crédit immobilier, il est possible de prendre rendez-vous dans votre banque ou bien d’effectuer dès maintenant une simulation en ligne. 

Besoin d’y voir plus clair dans votre projet immobilier ?

Nos experts vous renseignent et vous aident à trouver les meilleures opportunités pour emprunter en toute sérénité.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Et si on parlait de vos attentes ?

Demandez à être recontacté(e) par visioconférence ou téléphone gratuitement et sans engagement.