Immobilier : faut-il acheter avant de vendre ou vendre avant d’acheter ?

Prêt immobilier

C’est lui, c’est le bon, le loft parfait, lumineux, spacieux et moderne ! Face au coup de cœur, les acheteurs ne savent pas toujours quand vendre leur maison ou leur appartement. 

Acheter avant de vendre ou vendre avant d’acheter ? Si la première solution est plus courante, la seconde semble être la plus judicieuse dans votre situation, sous certaines conditions. 

Comment faire pour acheter avant de vendre ?

Acheter une maison avant de vendre la sienne nécessite tout d’abord de bien calibrer son budget. Autant dire que tout le monde n’a pas les moyens de le faire, surtout si le premier bien immobilier fait l’objet d’un prêt.

Si vous disposez des liquidités suffisantes pour procéder à l’achat, alors pas de soucis à vous faire. Votre profil sera d’autant plus valorisé si vous n’avez pas de prêt en cours ainsi qu’une bonne situation financière.

En revanche, si vous avez besoin de la somme de la vente de votre logement actuel pour acquérir le suivant, alors il est possible de faire un prêt relais. 

Ce type de crédit est spécialement prévu pour les particuliers désireux d’acheter une maison avant de vendre leur bien actuel. Pendant 1 à 2 ans, il vous permet d’assurer la transition en toute sérénité, le temps que votre précédent logement soit vendu. 

Attention, pour assumer un prêt relais, il faut montrer patte blanche aux organismes prêteurs qui exigent un profil solide. 

Les avantages 

Si acheter avant de vendre est envisageable d’un point de vue pratique et financier, alors soyez sereins, cette option comporte de nombreux bénéfices :

  • Céder au coup de cœur : en ayant la garantie de pouvoir acheter ce logement qui vous plaît tant avant de vendre l’actuel, aucune raison de laisser passer l’occasion.
  • Entreprendre des travaux : si votre nouveau logement a besoin d’un petit coup de frais, vous pourrez toujours loger dans l’ancien. 
  • Déménager à votre rythme : la période de transition entre les deux biens est en effet moins brutale. 
  • Maximiser vos chances de vendre : après le déménagement, votre maison est propre et débarrassée, ce qui permet aux futurs acheteurs de se projeter 

Toutefois, cette solution peut aussi présenter aussi quelques déconvenues.

Les risques

Acheter avant de vendre, voilà une option audacieuse, mais qui réserve son lot de (mauvaises) surprises.

Tout d’abord, il est possible de surestimer le prix de vente de votre maison ou appartement. Or, gardez à l’esprit que vous baser sur le chiffre le plus élevé afin d’obtenir un potentiel prêt relais n’est pas forcément malin. 

En effet, les acheteurs sont souvent prêts à négocier et les prix du marché fluctuent en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Dans un second temps, acheter puis vendre peut limiter votre capacité d’emprunt, surtout si vous ne disposez pas encore d’un apport. La vente doit vous permettre de bénéficier d’un bon apport personnel pour acheter un bien plus coûteux. 

Enfin, la durée d’un prêt-relais étant de 2 ans, il est possible que votre bien ne soit pas vendu à temps. Le risque est alors de devoir payer deux prêts en même temps, notamment si le premier logement n’est pas remboursé. 

In fine, il s’agit de bien réfléchir à votre budget rachat, préparer votre vente et pourquoi pas faire appel à un courtier avant d’acheter pour revendre. 

Choisissez d’être accompagné(e) dans toutes vos démarches administratives et mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser le projet immobilier de vos rêves.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Et si on parlait de vos attentes ?

Demandez à être recontacté(e) par visioconférence ou téléphone gratuitement et sans engagement.