Qui a le droit au prêt à taux zéro ? Tout comprendre sur ce coup de pouce financier !

Prêt immobilier

Le prêt à taux zéro est un crédit gratuit accordé par l’État pour l’acquisition d’une résidence principale. Il permet de faciliter l’accession à la propriété jusqu’à 40% de votre projet. Toutefois, il s’agit de respecter certaines conditions pour pouvoir être éligible au PTZ. 

Qui a le droit au prêt à taux zéro ? Quelles sont les conditions de ce type de crédit ? Quelles sont les autres solutions pour financer votre futur chez-vous ? Explications. 

Qu’est-ce que le prêt à taux zéro (PTZ) ? 

Créé en 1995, le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt aidé par l’État. Il vise à faciliter l’acquisition d’une première résidence principale, en complément d’un autre prêt immobilier. 

Comme son nom l’indique, le PTZ est un prêt dont le taux d’intérêts est de 0%, ce qui signifie que vous n’avez aucun frais supplémentaire en plus du capital emprunté. Il s’agit donc d’un prêt gratuit d’une durée de 20, 22 ou 25 ans avec une période de remboursement différé de 5, 10 ou 15 ans. 

Par ailleurs, ce dispositif de financement est maintenu jusqu’à la fin de l’année 2023 avec les mêmes conditions de ressources qu’en 2022 : une excellente nouvelle pour les primo-accédants ! 

Enfin, il doit être garanti par une assurance emprunteur obligatoire, dont le paiement vient s’ajouter à celle des mensualités de crédit. 

Vous pouvez faire une simulation de prêt en ligne sur notre site afin de calculer vos mensualités et de préparer au mieux votre projet.

Qui a le droit au prêt à taux zéro ?

Pour avoir droit au PTZ, il s’agit de cumuler deux conditions pour correspondre au profil de primo-accédant : 

  • ne pas dépasser un certain montant de revenus maximum ;
  • ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale durant les deux années précédant la demande de crédit.

D’autre part, le PTZ s’adresse à de futurs propriétaires souhaitant faire l’acquisition d’une résidence principale. Aussi, le bien immobilier acquis grâce au prêt doit devenir votre résidence principale un an au plus tard après achat ou fin du chantier. 

Bon à savoir : pour qu’un foyer soit considéré comme primo-accédant, il faut impérativement qu’un des deux conjoints corresponde à ce profil. 

Primo-accédants : à quelles autres solutions de financement avez-vous droit ?

Le Prêt Action Logement

Parmi les avantages des primo-accédants pour financer un bien neuf ou ancien: le Prêt Action Logement ! 

Ce dernier est adressé aux salariés ou aux jeunes retraités – de moins de 5 ans – d’une entreprise privée, non agricole et comptant au moins dix salariés. 

Le montant du prêt peut être compris entre 7 000 et 25 000 euros en fonction de la zone géographique où se situe votre futur logement. 

Attention, car si vous souhaitez faire l’acquisition d’un terrain constructible avec ce prêt, vous devez y faire construire votre future maison dans un délai maximal de 4 ans. 

La durée de ce prêt est libre, mais ne peut excéder les 20 ans. 

Le prêt Action Logement ne peut financer plus de 30% de votre bien immobilier. Comme pour le PTZ, il vous faudra le compléter avec d’autres aides.  

Le Prêt Accession Sociale (PAS) 

Ce prêt a pour objectif premier de faciliter l’accès à la propriété aux ménages les plus modestes. En effet, il permet de financer la totalité d’un bien immobilier. 

Comme le PTZ, il est proposé en tant qu’aide à l’emprunt pour l’acquisition ou la construction d’une résidence principale. 

Le prêt Accession Sociale peut être remboursable entre 5 et 35 ans. Il peut également être demandé auprès des banques conventionnées auprès de l’État. Son taux varie selon l’établissement bancaire prêteur. 

Enfin, sachez que vous pouvez aussi souscrire un prêt à taux préférentiel auprès de votre banque ou d’un établissement duquel vous n’êtes pas client(e). 

En effet, les primo-accédants constituent des profils intéressants pour les banques qui ont tout à gagner en vous proposant des offres avantageuses, puisqu’il s’agit pour elles d’un excellent moyen de vous fidéliser. 

Dans le cas où vous avez déjà entamé vos démarches, mais souhaitez changer de cap, nos experts peuvent vous accompagner et vous proposer une simulation gratuite de rachat de crédits.

Le Prêt Bancaire Classique

Une des solutions les plus sûres pour financer votre projet reste de souscrire un prêt immobilier auprès d’un organisme prêteur. Bien entendu, il est possible de faire votre demande auprès de votre banque ou bien de changer d’établissement; 

Pour bénéficier du meilleur taux de crédit, nous vous conseillons de faire appel à un courtier en crédits immobiliers. 

Vous souhaitez savoir si vous avez droit au prêt à taux zéro ? 

Choisissez d’être accompagné dans toutes vos démarches administratives et mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser vos projets.

Comment se calcule un rachat de crédits ?

Comment se calcule un rachat de crédits ?

Suite à une tentative de renégociation de crédit, votre banque a refusé votre demande. Il vous reste la possibilité de procéder à un rachat de crédit auprès d’un autre établissement afin de profiter de meilleures conditions. Quel est le coût d’un regroupement de prêts...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Et si on parlait de vos attentes ?

Demandez à être recontacté(e) par visioconférence ou téléphone gratuitement et sans engagement.