Selon le jargon propre au secteur immobilier, vous êtes considérés comme primo-accédants. Cela signifie que vous pouvez bénéficier d’aides au premier achat immobilier. En effet, la primo-accession concerne deux cas de figure :

  1. Vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale pendant deux ans consécutifs.
  2. Vous vous apprêtez à faire l’acquisition de votre tout premier bien immobilier. 

Pour toucher les aides des primo-accédants, il suffit en général d’en faire la demande auprès des organisations concernées. Découvrez les 3 aides financières auxquelles vous pouvez prétendre pour un premier achat immobilier ! 

Le Prêt Action Logement ou Prêt Accession

Le Prêt Action Logement est une aide financière précieuse pour un premier achat immobilier. 

À qui la demander ?

En réalité, il ne s’agit pas d’une subvention mais d’un prêt, qui doit être souscrit auprès d’Action Logement.

À qui s’adresse cette aide ?

Cette aide est destinée à deux catégories d’acheteurs :

  • Les salariés travaillant dans une entreprise privée non agricole comptant au moins 10 salariés;
  • Les jeunes retraités (retraite de moins de 5 ans d’ancienneté).

À combien s’élève-t-elle ? 

Cette aide pour une première maison ou un premier appartement dépend de la nature de votre projet et de la zone géographique de celui-ci. 

Pour rappel, le Prêt Action Logement présente un taux réduit de 0,5%. Le montant accordé pour ce prêt peut s’élever de 7000 à 25000€.

Quelle durée de remboursement ?

La durée du prêt Action Logement est libre à condition de ne pas excéder les 20 ans de durée de remboursement.  

Pour quels projets  ? 

Grâce au Prêt Accession, vous pouvez acheter un logement neuf, faire construire votre maison individuelle ou votre appartement ou encore même réhabiliter un logement. 

Toutefois, si vous désirez d’abord acquérir un terrain avec ce prêt, vous devrez impérativement construire dans un délai maximal de 4 ans.

Enfin, n’oubliez pas que le Prêt Action Logement seul ne peut financer votre achat immobilier en entier (seulement 30%). 

Il est donc préférable de le compléter avec une autre aide au premier achat d’un logement ou même un prêt bancaire classique. 

Le Prêt à Taux Zéro ou PTZ

Cette aide à l’emprunt est en un prêt aidé accordé par l’Etat. Il s’agit d’une des meilleures solutions pour acheter un premier bien immobilier.

À qui la demander ?

Le PTZ doit être demandé sur le site du Service Public.

À qui s’adresse cette aide ?

Pour bénéficier de cette aide, vous devez tout d’abord être primo-accédant. Seconde condition : vos revenus ne doivent pas dépasser un certain seuil. 

Ce dernier est fixé en fonction de la composition de votre foyer fiscal et de la zone géographique où se situera votre futur bien immobilier. 

À combien s’élève-t-elle ? 

Comme son nom l’indique, le prêt à taux zéro (PTZ) vous permet d’emprunter avec un taux à 0%.

Le calcul du montant dépend de la zone où se situe votre futur logement ainsi que du nombre de membres au sein de votre foyer. 

Quelle durée de remboursement ?

La période de remboursement du PTZ s’étend de 20 à 25 ans et s’articule en deux temps :

  • La période de différé : 5, 10 à 15 ans durant lesquels vous ne remboursez pas le prêt.
  • La période de remboursement : celle-ci suit la période de différé et peut varier de 10 à 15 ans. 

Pour quels projets  ? 

De nombreux projets d’achat immobilier donnent accès au PTZ :

  • Achat d’un logement neuf ;
  • Construction d’un logement neuf ;
  • Transformation d’un local en logement ;
  • Achat d’un logement social existant ;
  • Achat d’un logement ancien pour rénovation (zone B2 et C seulement)

Comme le Prêt Action Logement, le PTZ seul ne peut pas financer l’entièreté de votre projet. 

Le Prêt d’Accession Sociale (PAS) 

Quant à cette aide au premier achat immobilier, elle a pour objectif premier de faciliter l’accès à la propriété aux ménages les plus modestes. Elle est à ne pas confondre avec le Prêt Accession. 

À qui la demander ?

Pour bénéficier du PAS, c’est aux banques conventionnées qu’il faut s’adresser. 

À qui s’adresse cette aide ?

Le PAS est accordé selon les ressources du foyer (sur barème). 

À combien s’élève-t-elle ? 

A contrario du Prêt Action Logement ou du PTZ, le Prêt d’Accession sociale permet aux foyers de financer la totalité de leur première acquisition immobilière. 

Le PAS est réglementé par l’Etat puisqu’il présente un taux fixé par décret.

Quelle durée de remboursement ?

Un PAS peut être remboursé sur une durée allant de 5 à 30 ans. 

Pour quels projets  ? 

Comme le PTZ et le Prêt Action Logement, le PAS facilite l’achat d’un logement neuf ou ancien ainsi que la construction sur un terrain. 

Vous hésitez toujours à devenir propriétaire ? Voici 5 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier en 2021 !

Vous souhaitez en savoir plus sur les aides destinées aux primo-accédants ?

Choisissez d’être accompagné dans toutes vos démarches administratives et mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser le projet immobilier de vos rêves.