Emprunter pour acheter un bien immobilier quand on est senior n’est pas toujours aisé. 

Du fait de l’âge et de l’état de santé des potentiels emprunteurs, les banques ne sont pas toujours enclines à accorder un quelconque prêt. 

Pourtant, il existe des solutions adaptées à ce type de profils comme le prêt hypothécaire cautionné destiné aux plus de 65 ans. Comment fonctionne cette aide destinée aux seniors ? Quels profils peuvent y prétendre ? Quelle est la différence avec un prêt viager hypothécaire ? 

En quoi consiste le prêt hypothécaire cautionné ?

En tant que senior, il vous sera très difficile de trouver une assurance emprunteur qui accepte votre dossier, et ce même si votre banque accepte votre demande de prêt. 

En effet, votre profil présente des risques liés à votre âge, votre condition de santé et le risque prégnant d’invalidité ou de décès. 

Heureusement, le crédit hypothécaire cautionné ne nécessite pas de souscrire une assurance de prêt car il comprend une double garantie, à la fois personnelle et réelle : 

  • Caution : un organisme externe se porte caution de votre crédit. En cas d’incapacité à rembourser les mensualités de ce dernier (invalidité, décès) l’organisme assure la prise en charge de la somme restante. 
  • Hypothèque : il s’agit ici de mettre tout en partie de votre patrimoine immobilier en gage. Si vous ne pouvez plus rembourser le prêt, tout ou partie de vos biens peuvent être saisis et revendus. 

Sachez qu’il est également possible d’opter pour la solution du privilège de prêteurs de deniers (PPD). Dans ce cas-là, le bien est vendu et le titulaire du privilège est payé en premier. 

En conclusion, le prêt hypothécaire cautionné assure une double-sécurité, à la fois de votre personne et de celle de l’établissement prêteur. 

Nota bene : un prêt avec hypothèque et caution ne peut excéder un plafond établi de 70% de la valeur du bien hypothéqué. 

Le prêt hypothécaire avec caution : pour qui ?

Le crédit hypothécaire cautionné est exclusivement réservé aux seniors de 60 à 95 ans déjà propriétaires d’un ou plusieurs biens immobiliers. 

Pour pouvoir demander ce type de prêt, il est nécessaire de justifier d’un état de santé ne permettant pas de demander un emprunt immobilier classique ou un prêt viager hypothécaire.

Souscrire ce genre de crédit permet de répondre à des besoins de financement divers tels que l’achat d’un bien, un rachat de soulte ou bien même un acte de donation. 

En général, d’autres facteurs sont pris en compte pour évaluer votre profil, comme votre taux d’endettement et votre reste à vivre. 

Que se passe-t-il en cas de décès de l’emprunteur ?

En cas de décès, votre organisme de caution prend en charge le remboursement du capital restant dû. Toutefois, il s’agit ensuite de rembourser la caution.

Si vous avez emprunté en couple, il incombe au co-emprunteur restant de rembourser la somme restante due.

En cas d’emprunt individuel, ce sont les descendants qui doivent rembourser le prêt hypothécaire cautionné. Une fois le crédit remboursé, l’hypothèque est levée et le bien peut rester dans le patrimoine familial. Néanmoins, les héritiers peuvent aussi choisir de vendre le bien pour rembourser la caution. 

Une dernière option reste la saisie immobilière. Si aucun accord n’a pu être trouvé entre les descendants et le co-emprunteur survivant, la garantie hypothèque est appliquée. Dans ce cas-là, le bien immobilier est saisi et vendu afin de rembourser l’organisme de cautionnement. 

Quelle différence entre prêt hypothécaire cautionné et prêt viager hypothécaire ?

Tout d’abord, le prêt avec hypothèque et caution et le prêt viager hypothécaire présentent de nombreuses similitudes. 

Tous deux sont garantis par une hypothèque, ne nécessitent pas d’assurance emprunteur et impliquent l’intervention d’un co-emprunteur restant ou des héritiers pour rembourser le capital dû en cas de décès.

Cependant, le crédit hypothécaire avec caution implique le paiement de mensualités a contrario du prêt viager avec hypothèque. En effet, lors du décès de l’emprunteur, le bien hypothéqué revient d’office à l’établissement prêteur. 

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents dispositifs de défiscalisation immobilière ?

Nos experts vous renseignent et vous aident à trouver les meilleures opportunités pour emprunter en toute sérénité.