Lors de votre rachat de crédits à la consommation, il est tout à fait possible de financer un prêt immobilier en incluant le montant dédié à l’achat d’un bien ou alors un sollicitant un établissement bancaire pour un crédit immobilier traditionnel. 

Prêt immobilier avec rachat de crédit à la consommation : comment procéder et à qui s’adresser ? Nous vous détaillons toutes les démarches ! 

Quelles conditions pour obtenir un prêt immobilier ?

Un prêt immobilier peut être contracté auprès de votre établissement bancaire et s’étaler sur 10 à 30 ans. Cet emprunt exige un taux d’endettement maximal de 33% et se base sur l’étude de votre dossier par la banque.

Sachez que pour la construction d’une maison individuelle, les banques accordent plus facilement un montant si votre constructeur est certifié et dispose d’un contrat CCMI. 

Pour obtenir le prêt immobilier, il vous faudra fournir un apport personnel suffisant, dont le montant est fixé par votre établissement créancier. Dans ce cas là, vous pouvez demander un PTZ ou un PAS pour payer l’apport requis. 

Néanmoins, il arrive que certaines banques vous permettent de souscrire un prêt sans apport personnel – mais sous certaines conditions. 

Pour sécuriser votre transaction, il vous faut souscrire une assurance emprunteur – renégociable par la suite – afin d’assurer le remboursement de vos mensualités. 

Afin d’être sûr d’obtenir du premier coup un prêt avantageux, renseignez vous non seulement auprès de votre banque mais examinez également les offres des concurrents. 

Comment inclure un prêt immobilier avec votre rachat de crédit à la consommation ? 

Un rachat de crédits à la consommation vous permet de faire racheter plusieurs emprunts liés à vos projets de vie afin d’uniformiser la durée de remboursement et de n’avoir à payer qu’une seule et unique mensualité. 

Dans certains cas, cette opération peut même vous permettre de réduire le montant de la mensualité initiale, ce qui vous permet de souscrire un éventuel prêt supplémentaire. 

Il est en effet possible de demander un montant supplémentaire lors de votre rachat de crédits à la consommation, sous réserve d’acceptation de votre établissement créancier. Ce montage financier peut vous servir à financer des travaux ou encore l’achat d’un logement. 

Attention car l’allongement de la durée de remboursement peut entraîner une forte majoration du coût total du crédit. 

Autre alternative : comment souscrire un crédit immobilier et réaliser un rachat de crédit à la consommation ? 

Une autre possibilité pour obtenir un montant supplémentaire : faire racheter vos crédits puis souscrire un prêt immobilier à part pour financer vos projets de maison ou appartement. 

Cette alternative est possible uniquement si votre taux d’endettement peut permettre d’absorber le remboursement de votre premier emprunt ainsi que celui du prêt immobilier. 

L’établissement créancier se concentre d’abord sur votre rachat ou regroupement de crédits afin d’estimer la faisabilité de votre second projet et le montant qu’il vous sera possible de souscrire pour le prêt immobilier. 

Le fait de désolidariser les deux opérations vous permettra éventuellement d’obtenir un taux plus intéressant pour votre crédit immobilier. Néanmoins, entreprendre la démarche de rachat de crédit et de prêt immobilier peut prendre du temps. 

Simulez dès maintenant vos possibilités de rachat de crédit ou prenez rendez-vous avec l’un de nos experts pour faire le point sur votre situation.